Premières notes de musique (XII°)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premières notes de musique (XII°)

Message par Tets De Goudrian le Sam 2 Fév - 15:52

] Premières notes de musiques. Vers 1130
avatar
Tets De Goudrian
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1048
Age : 56
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 13/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premières notes de musique (XII°)

Message par beaunois le Lun 4 Fév - 19:55

Article wikipédia

L'origine du nom des notes de la musique occidentale do ré mi fa sol la si — se trouve dans un chant grégorien, l'Hymne de Saint Jean-Baptiste, chanté le 24 juin. Cet hymne, écrit en latin , présente la particularité suivante : chaque vers commence sur un degré
plus haut que le précédent : ainsi les notes correspondantes
furent-elles nommées d'après la première syllabe de chacun des vers.
C'est un moine nommé Guido d'arezzo né en toscane à la fin du Xe siècle
qui eut l'idée d'utiliser ces syllabes : cette appellation s'imposa
en lieu et place de la notation alphabétique, toujours en vigueur dans
les pays de culture germanique ou anglo-saxonne
voici le chant en question


Resonare fibris
Mira gestorum
Famuli tuorum
Solve polluti
Labii reatum
Sancte Iohannes


Traduction : « Pour que tes serviteurs puissent à pleine voix
chanter les merveilles de tes "Gestes", bannis le pêché de leurs lèvres
souillées, Ô Saint Jean.
»
La note si est arrivée plus tard dans l'histoire de la, car les premiers systèmes utilisés, dits hexacorde, ne comportaient que six notes écrites pour décrire pourtant les sept tons. Si vient des initiales de la dernière ligne du poème : S et I. Le si fut ajouté par Anselme de Flandre à la fin du XVIe siècle. Le Si, B
dans la notation anglaise, est le seul degré de la gamme grégorienne
admettant une altération. C'est l'origine de notre bémol : "B mou"... et de notre bécarre : "B carre" (au sens de "carré", fort, bien défini).
L'ut a été transformé en do, plus facile à énoncer en solfiant. On attribue souvent l'invention du mot « do » à Bononcini, au XVII siécles, qui l'aurait formé d'après la première syllabe du nom du musicien italien.Doni Cela est cependant incorrect, car le do est déjà attesté chez l'arétin en 1536, c'est-à-dire bien avant la naissance de Doni.
avatar
beaunois

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 46
Localisation : (21 ) Beaune
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premières notes de musique (XII°)

Message par Tets De Goudrian le Mar 5 Fév - 21:56

study Ah bon, je ne savais pas, mais je ne pourrais plus le dire! cheers
Sympa merci beaunois. Very Happy

Ps: Ah !ceci explique cela!!
avatar
Tets De Goudrian
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1048
Age : 56
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 13/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premières notes de musique (XII°)

Message par Tets De Goudrian le Ven 23 Mai - 9:34



Very Happy XV° :78: Viennes
avatar
Tets De Goudrian
Admin

Féminin
Nombre de messages : 1048
Age : 56
Localisation : PROVENCE
Date d'inscription : 13/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premières notes de musique (XII°)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum